Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
CNPS Mode d’emploi
 

Délais de mise en place

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 décembre 2019 (modifié le 3 mars 2020)

Le délai de mise en place et de mise en service d’un pont provisoire est variable selon le contexte (urgence, localisation, facilité d’accès, environnement rural ou urbain…), et bien entendu les caractéristiques de l’ouvrage (type, longueur, méthode de mise en place).
Les informations qui suivent donnent un aperçu des temps nécessaires pour chacune des étapes principales d’une opération.

Visite sur site et diagnostic initial

Lorsque le CNPS est sollicité, son service Etudes (SEO) se déplace généralement sur place pour évaluer l’opportunité et la faisabilité d’une solution de pont de secours. En cas d’urgence, cette visite est réalisée sous 24 à 72 heures au plus.
Si une solution disponible apparaît comme adaptée, le CNPS produit et transmet au demandeur dès le retour de visite une proposition technique et financière (avant-projet sommaire) servant de base à la rédaction du contrat (convention ou contrat de sous-traitance) signé entre le CNPS et le demandeur.

Préparation, transport et manutention

Le transport de l’ouvrage sur site et la mise à disposition d’une grue, lorsque nécessaire, sont le plus souvent sous-traités ; une semaine environ est nécessaire entre la commande de transport et le chargement de l’ouvrage depuis nos dépôts pour une solution de type "treillis". Le délai pour une commande de levage est du même ordre.

Pour les Viaducs Métalliques Démontables (VMD), le délai est plus long car l’acheminement du pont se fait par transport exceptionnel de catégorie 2 ou 3 (soumis à autorisations préfectorales). C’est ainsi que sauf rares exceptions, les VMD ne constituent pas la solution la plus adaptée aux situations d’urgence.

Dans tous les cas, le délai de commande de transport est mis à profit par le Service Maintenance et Intervention (SMI) pour préparer le matériel et organiser l’équipe pour la mission.

Au final, un délai minimum de 10 jours ouvrés (deux semaines calendaires) entre la visite sur site et le départ des éléments de pont vers le chantier est généralement requis.

Mise en place de l’ouvrage sur le site

Le chantier est le plus souvent réalisé par le personnel de montage de ponts du CNPS et toujours supervisé par un chef de chantier du CNPS. Sa durée varie de manière importante en fonction des caractéristiques du projet : la mise en place d’un seul élément VMD ne prend qu’une journée alors qu’un pont treillis prendra au minimum deux ou trois jours pour une petite portée (jusqu’à 12 m). A ces durées s’ajoute un temps nécessaire à différentes options (passerelle piétonne, garde corps, rampes …).

Lorsque le projet combine plusieurs éléments VMD, avec des passerelles piétonnes, la durée du chantier peut dépasser la semaine.

Pour les ponts à treillis longs (50 à 70 m en une travée ou plusieurs travées), le chantier prendra plusieurs semaines, en dépassant toutefois rarement le mois.